Châteaux de la Chapelle d'Angillon et Apremont-sur-Allier

Catégorie
Déplacement dans la journée
Date
dimanche 7 septembre 2008 08:00 - 21:00
Lieu
Apremont-sur-Allier, France

Le matin, visite du Château de la Chapelle d'Angillon. Visite guidée par le propriétaire des lieux.

A l'origine du village, un ermite venu de Grèce au IXè siècle, Saint Jacques de Saxeau. Au siècle suivant, les Normands pénètrent fort avant en Berry. L'un d'eux Gillon de Seuly, fortifie le château et le bourg qui porte son nom (donjon du XIè siècle), le Chapelle d'Angillon est, alors, la « Résidence » des Princes de la principauté souveraine de Boisbelle. Les Princesses D'ALBRET, la Princesse de CLEVES, GONZAGUE Prince de Boisbelle, Duc de Nevers se succèdent et, enfin, le Duc de Sully, Ministre de Henry IV règne sur Boisbelle, fait construire la très belle terrasse et la nouvelle capitale Henrichemont par l'architecte Salomon de Brosse.
Vous repartirez, rêvant au dramatique destin de la Princesse de Clèves, entraîné par les aventures du Grand Meaulnes, jeune garçon, perdu dans le souvenir d'un domaine mystérieux où vivait la parfaite Yvonne de Galais. Outre le Musée Alain Fournier, à visiter : la Fondation royale albanaise, collections du XVIIIè siècle uniques en Europe et les collections du château.

la-chapelle-angillon

L'après-midi, visite d'Apremont-sur-Allier : l'un des plus beaux villages de France.

Sur les bords de l'Allier, au coeur d'un village médiéval.....un endroit rare où le temps se repose.
Le site d'Apremont est constitué:
- du village médiéval, l'un des plus beaux villages de France. Ancien village de carriers à l'origine. Eugène Schneider, aidé de l'architecte de Galea, va entreprendre en 1930 un patient travail de mise en valeur du village et des groupes entiers de maisons sont reconstruits dans le style médiéval berrichon.
- du château qui appartient actuellement à la Duchesse de Brissac et qui se visite uniquement de l'extérieur, ses toitures étant en cours de réfection.
du parc floral. La mise en valeur de ce site n'aurait pas été complète sans la création d'un jardin destiné à un vaste public amoureux de la nature. Sur une série d'étangs s'épanouissent une collection de plantes aquatiques, nymphéas et lotus On y trouve aussi, des conifères comme des séquoias, cèdres pleureurs, cyprès chauves, thuyas dorés...Parmi les caduques, des ginkos biloba, des tulipiers, liquidambars, hêtres panachés, etc... Les arbres à fleurs, répartis en larges groupes constituent, parmi tant d'autres, une collection digne d'intérêt. Quant aux vivaces, une place de choix a été réservée aux variétés les plus récentes et forme des bordures colorées. Enfin, inspirée du fameux « jardin blanc » de Sissinghurst en Angleterre, une bordures d'arbustes et de plantes vivaces à fleurs blanches s'étend devant un groupe de maisons médiévales particulièrement pittoresque. Par ailleurs, une pergola exclusivement composée de fleurs à grappes : cytises jaunes, acacias roses et glycines du Japon mauves constituent un attrait supplémentaire. On trouve également dans ce parc, trois « fabriques » : un pont chinois, un pavillon turc et un belvédère
- des écuries du château. qui renferment une collection de calèches du XIXème siècle ayant appartenu à la famille des propriétaires. Le musée des calèches a rouvert ses portes en 2006, après d'importants travaux de restauration.

 
 

Toutes les Dates

  • dimanche 7 septembre 2008 08:00 - 21:00

Propulsé par iCagenda

JSN Dome is designed by JoomlaShine.com