Château de Beauregard, manoir du Clos Lucé

Catégorie
Déplacement dans la journée
Date
dimanche 24 juin 2012 08:00 - 21:00
Lieu
Beauregard
41120 Cellettes, France

Le matin : Visite guidée du Château de Beauregard

Habité sans interruption depuis la fin du 15ème siècle, le château de Beauregard se cache derrière les frondaisons de la forêt de Russy. Discret et élégant, il surprend le visiteur par la richesse intacte de ses décors.

Sur la terre de Beauregard, au début du 16ème siècle, se dressait un petit manoir qui, intégré au domaine royal par Louis XII, fut utilisé par François 1er comme rendez-vous de chasse.

En 1545, Jean du Thier, secrétaire d'Etat d'Henri II, acquit Beauregard. Il fut le véritable constructeur du château actuel. On peut encore voir, au premier étage, son cabinet de travail, le remarquable cabinet des Grelots. Les boiseries de cette pièce, posées en 1554, sont l'œuvre de Scibec de Carpi, ébéniste du roi Henri II. Le délicat plafond à caissons est orné des armoiries de Jean du Thier : 3 grelots d'or sur un fond azur.

Dans la première pièce, le visiteur est accueilli par le carillon d'une rare horloge hollandaise datée de 1711. L'antichambre présente également une surprenante mâchoire de baleine, trophée d'une partie de chasse canadienne du 18 ème siècle.

Après avoir gravi un escalier de pierre, on accède à la galerie des Portraits. Cette pièce offre un intérêt historique exceptionnel. A travers 327 portraits se déroulent trois siècles d'histoire politique française et européenne. La galerie Sud présente la plus belle partie de la collection de meubles des propriétaires.

La visite se termine au rez de chaussée par la cuisine qui fut utilisée jusqu'en 1968. Elle présente une magnifique batterie de cuisine en cuivre. Ses deux cheminées sont en état de marche, de même que le tournebroche de la plus grande.

L'après midi : Visite du château du Clos Lucé et de l'exposition inédite Léonard de Vinci

L'esprit de Léonard de Vinci souffle sur le Château du Clos Lucé, se mêlant à la mémoire de tous les hôtes célèbres qui ont fait les riches heures de la demeure. Heures royales, heures de génie, heures galantes et heures sanglantes.

C'est en 1516 que François Ier invite Léonard de Vinci, sur les conseils de sa sœur Marguerite de Navarre. « Tu seras libre, ici, de rêver, de penser et de travailler » : c'est ainsi que le roi de France accueille le génie italien, qui a franchi les Alpes à dos de mulet, transportant avec lui trois de ses plus remarquables œuvres : la Joconde, Sainte Anne la Vierge et l'Enfant et le Saint Jean Baptiste, qu'il termine ici, au Château du Clos Lucé.

Recevant une pension de 1000 écus d'or par an, Léonard de Vinci est nommé « premier peintre, ingénieur et architecte du roi ». Jusqu'à sa mort, il est l'objet d'une véritable affection de la part de François Ier, qui l'appelait "mon père", de sa sœur Marguerite et de toute la Cour.

Le Château du Clos Lucé présente une exposition inédite, « Léonard de Vinci et la France », explorant dix ans d'une fascinante relation entre trois rois de France et le Maître toscan. Le lien exceptionnel de Léonard de Vinci avec la France, porté par Charles VIII, Louis XII et François Ier, est l'un des faits fondateurs de la Renaissance qui prend corps en Val de Loire.

 

800px-Clos luce 04

 
 

Toutes les Dates

  • dimanche 24 juin 2012 08:00 - 21:00

Propulsé par iCagenda

JSN Dome is designed by JoomlaShine.com