Château de Champs-sur-Marne, musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux

Catégorie
Déplacement dans la journée
Date
dimanche 16 mars 2014 07:30 - 21:30
Lieu
29 Rue de Paris
77420 Champs-sur-Marne, France

Le matin : Visite libre du château de Champs-sur-Marne
Le château de Champs-sur-Marne est situé dans la commune de Champs-sur-Marne, dans le département de Seine-et-Marne (région Île-de-France).
Le domaine de Champs présente la caractéristique rare de rassembler à la fois un jardin et un château encore parfaitement conservés. Champs fait partie, au premier chef, du patrimoine artistique de la France. Il est par excellence le symbole de l'esprit et de la culture classique français. Type accompli de la maison de plaisance à la française du début du XVIIIe siècle, avec son plan en "U" à deux courtes ailes sur la cour d'honneur au sud et sa rotonde sur le jardin au nord, il témoigne de l'évolution de la société vers la recherche de davantage de confort. Entouré d'un des plus beaux parcs de France, il allie avec bonheur un jardin à la française et à l'anglaise sur 85 hectares. Le jardin est labellisé Jardin remarquable.
Il a été construit près d'une boucle de la Marne entre 1703 et 1706 par les architectes Pierre Bullet et son fils Jean-Baptiste Bullet de Chamblain pour deux financiers de Louis XIV : Charles Renouard de La Touanne puis Paul Poisson de Bourvallais. Pendant plus de vingt ans, de 1718 à 1739, la Princesse de Conti (1666-1739), fille légitimée de Louis XIV et de Louise de La Vallière possède le château en usufruit. À lété 1757 le duc de La Vallière loue le château à la marquise de Pompadour qui y résidera pendant un an et demi. En 1895 il est acheté par le banquier Louis Cahen d'Anvers, puissante famille de la haute finance parisienne et son épouse Louise de Morpurgo; ils font restaurer le domaine et le château par l'architecte Walter-André Destailleur, qui avait déjà édifié pour eux en 1880 l'hôtel au 2, rue de Bassano à Paris, orné de lambris anciens, de tableaux et d'objets d'art des XVIIe et XVIIIe siècles. Ils remeublent le château et font recréer les jardins par les paysagistes Henri et Achille Duchêne.
En 1935 leur fils cadet Charles, époux de Suzanne Lévy, donne la demeure à l'Etat et lui vend le riche mobilier qu'avaient réuni ses parents. De 1959 à 1969 le Général de Gaulle qui l'affecte aux hôtes de marque de l'Etat, y reçoit de nombreux chefs d'état de l'Afrique noire francophone après la décolonisation. À partir de la fin des années 1980 le rythme des tournages cinématographiques, télévisuels et publicitaires s'y intensifie (près de 80 tournages à ce jour). La richesse du décor intérieur et du mobilier ainsi que les jardins à la française sont en effets très appréciés des cinéastes du monde entier. C'est aujourd'hui un domaine national géré par le Centre des monuments nationaux qui abrite dans ses communs sud-ouest le Laboratoire de recherche des monuments (photos) (1).

IMG 0734 DxO redimensionner

IMG 0754 DxO redimensionner

IMG 0811 DxO redimensionner

Déjeuner au restaurant : auberge du Champs-de-Mars, 16, avenue de la Victoire à Meaux

L'après-midi : Visite guidée du Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux.
Musée consacré à la Première Guerre Mondiale situé à Meaux en France, à 50 kilomètres à l'est de Paris. Il est officiellement inauguré le 11 novembre 2011. Près d'un siècle après le conflit, le musée est implanté au Nord-Est de Meaux près de la Route de Varreddes (D405) et à proximité des lieux des deux batailles de la Marne (1914 et 1918), deux moments décisifs de la Première Guerre Mondiale.
En effet, le 25 août 1914, après s'être avancées en Alsace et en Moselle, les armées françaises sont contraintes au repli vers la Seine par les troupes allemandes qui s'approchent de Paris par le Nord. Alors que les Allemands arrivent à hauteur de Meaux dix jours plus tard, ils seront repoussés par l'offensive des Alliés, du 9 au 15 septembre. Quatre ans plus tard, à hauteur de Château-Thierry, la Marne sera de nouveau le théâtre d'affrontements : le développement du matériel militaire (chars, artillerie) ainsi que l'arrivée des soldats américains permettront une nouvelle fois de repousser les Allemands, le 19 juillet 1918. La première Bataille de la Marne qui a opposé un million et demi de soldats dans les environs de Meaux a laissé de nombreuses traces encore visibles aujourd'hui : cimetières militaires français d'Étrepilly et de Chambry, Grande tombe de Villeroy... D'ailleurs, le musée est implanté au pied du Monument américain de Frederick MacMonnies, statue colossale de 21 mètres offerte par les États-Unis en 1932, en mémoire des soldats tombés lors des batailles de la Marne (photos) (2).

IMG 0957 DxO redimensionner

IMG 1043 DxO redimensionner

IMG 1045 DxO bis

(1) Contenu soumis à la licence CC-BY-SA 3.0. Source : Article Château de Champs-sur-Marne de Wikipédia en français (auteurs)

(2) Contenu soumis à la licence CC-BY-SA 3.0. Source : Article Musée de la Grande Guerre du pays de Meaux de Wikipédia en français (auteurs)

 
 

Toutes les Dates

  • dimanche 16 mars 2014 07:30 - 21:30

Propulsé par iCagenda

JSN Dome is designed by JoomlaShine.com